PORNO CRADE

Fin des années 2000. La bande dessinée francophone succombe à la mode délétère du porno chic, de Stupre à Fluide Glamour, d'Érotix à Comtesse. On fait du cul mais attention, pas du vulgaire porno hein, de l'art, etc... Énervé par ces discours suintant l'hypocrisie et l'opportunisme (même s'ils permettent parfois de belles choses), un petit collectif a fomenté l'idée d'éditer un livre au doux nom de PORNO CRADE. Ici pas question de bon goût ou de défense culturelle : du sexe, du sang, de la merde, des animaux, etc...

Le recueil sortit fin juin 2010 aux éditions Maël Rannou. Autour d'une contrainte simple (écrire un récit pornographique intéressant, mais crade), on retrouvait 4ndr34s M4rch4ll, Bertoyas, Pakito Bolino, Olive Booger, Jean Bourguignon, Guy Boutin, Docteur C., Mavado Charon, Mike Diana, Jean Kristau, Joko, Julie Ja, Bernard Joubert, Matthias Lehmann, LL de Mars, Mikkymixx, Pithec, Léo Quiévreux, Maël Rannou, Guillaume Soulages, Richard Suicide, Olivier Texier, Duy Thang Nguyen, Tony, Anne Van Der Linden, Jacques Velay et Yvang.

Rapidement épuisé après sa sortie, demandé par les lecteurs, le livre, toujours d'acutalité, intègre en 2014 le catalogue de l’Égouttoir pour sa nouvelle édition, avec pour seule différence le remplacement des planches de Bertoyas par une histoire de Pich et quatre gags de Texier.

Infos techniques : Porno crade (2e édition), 250 exemplaires, janvier 2014, 10 €.

Texte de Maël Rannou et Glotz