GORGONZOLA # 10

Après un neuvième numéro plus épais et très généreux en nombre d'auteurs, celui-ci, tout en gardant la même quarantaine de pages, restreint le cercle des participants, afin de proposer des prestations plus longues.

L'habillage est de Léo, qui a également réalisé quatre pages d'une sorte de mystérieux polar, L'Agent Schumacher Lost in Berlin. Emmanuel Reuzé fournit le gros morceau de ce numéro : dix pages de ce qui devrait être le début d'un album à paraître en 2007 (mais pas chez nous). Jean-Michel Thiriet nous a fait parvenir quelques dessins, nous permettant de rendre hommage au grand humoriste trop peu reconnu qu'il est, Guillaume Long aborde la surdité dans trois planches sensibles et subtiles, l'américain David Rees, commente en strips l'actualité américaine récente, Éléonore Zuber conte un petit apologue nonsensique, Jacques Velay n'aime pas le narration et Dolph clôt le numéro avec une histoire muette à base de naufragé et d'escargots.

Du côté des habitués, cinq pages neigeuses des soldats réflexifs de la fratrie Bicéphale, deux pages de la toujours hermétique Gelweo, la suite du Traitement du Pounk des Docteurs O. & C., un dessin conclusif de Laurent Impeduglia.

Infos techniques : 44 pages, Janvier 2007, 111 exemplaires, ÉPUISÉ.